Sa situation géographique et la diversité de ses milieux et de ses paysages font de la Communauté de Communes un territoire d’accueil pour de nombreuses espèces d’oiseaux. Ainsi, des plus petits passereaux aux majestueux rapaces, en passant par des oiseaux aux couleurs flamboyantes, il est possible d’observer sur la Communauté de Communes une kyrielle d’espèces plus intéressantes les unes que les autres.

 En effet, en plus des oiseaux dit "nicheurs", à savoir qui se reproduisent sur le territoire, la Communauté de Communes attire aussi :

  • des oiseaux du Nord, qui à la recherche d'un climat plus doux, viennent passer l'hiver dans notre région

 

  • des oiseaux de passage, à la recherche de nourriture ;

 

  •  des oiseaux de passage qui migrent vers le Sud à l'Automne et remontent vers le Nord au Printemps

 

  • et plus rarement, des oiseaux des plaines (notamment Méditerranéennes)  venant « prendre des forces » pendant quelques semaines durant l’Eté  dans le Terrefort, où les ressources en nourritures sont plus importantes, après leur reproduction et avant leur départ en migration.

Voici un aperçu d'oiseaux pouvant être observés sur notre territoire :

 

a b

Le rouge-gorge familier (Erithacus rubecula) est comme son nom l'indique un oiseau particulièrement familier. Doté d'une grande curiosité et ne detestant pas (loin de là...) la proximité de l'espèce humaine, il n'est pas rare de voir ce petit passereau se rapprocher trés près des maisons, quitte parfois à y rentrer... C'est notamment le cas en période hivernale, lorsque le gel fait son apparition. Sous son aspect rondouillé sympathique, il cache un caractère bien affirmé qu'il n'hésite jamais à montrer pour protéger son territoire ou sa nourriture des autres oiseaux.
Le merle noir (Turdus merula) est l'un des oiseaux les plus connus présent sur notre territoire. Toute l'année, on le voit notamment dans les jardins recherchant au sol de  la nourriture (principalement des insectes et quelques fruits). La femelle du merle, de couleur brune (voir seconde photographie) peut dans certains cas faire penser à une grive musicienne.
Le moineau domestique (Passer domesticus) est probablement l'oiseau le plus commun que l'on trouve sur notre territoire. Vivant en petites colonies, le moineau domestique fréquente, comme son nom le suggère, les alentours immédiats des maisons et autres balcons.
Le guêpier d'Europe (Merops apiaster) est un oiseau migrateur nichant et se reproduisant  sur notre territoire. Vivant souvent en petites colonies, il fréquente notamment les berges sablonneuses de l'Ariège et de l'Hers dans lesquelles les couples creusent des galeries d'habitation. Approximativement de la taille d'un merle, son plumage aux couleurs chatoyantes  rend la confusion avec toute autre espèce de notre territoire difficile. A partir de la fin du mois de mai, date de son arrivée, il passe une bonne partie de son temps perché sur un fil électrique ou sur une branche, guettant le passage du moindre insecte sur lequel il fond grâce à son vol accrobatique. Le guêpier d'Europe nous quitte au mois d'août pour gagner ses quartiers d'hiver au sud du continent Africain.

a b

Le Rollier d'Europe (Caracias garrulus) est un oiseau migrateur, fréquentant notre territoire durant une courte période, à la fin de l'été. De la taille d'un geai, le rollier apprécie les milieux ouverts, chauds et arides. Avant de partir en migration en Afrique méridionale au mois d'Août, il fait étape dans nos campagnes particulièrement riches en insectes afin de prendre des forces. Sa taille, ses couleurs étonnantes et son caractère peu craintif le rendent relativement facile à observer.
 
Commandes publiques
Espace Pro
Haut de page